Les locaux de l’Institut Universitaire Professionnel de l’Université de Nouakchott Al Asriya ont abrité hier après-midi, la cérémonie de dédicace du dernier ouvrage du Pr Salah Moulaye Ahmed, intitulé « les 25 grands idées qui ont marqué la science et changé le monde », en présence du Dr Sidi Salem, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et des Technologies de l’Information et de la Communication.

La rencontre a commencé par la présentation du Pr Salah par Pr Ahmedou Ould Haouba, président de l’Université de Nouakchott qui a d’abord mis en exergue le brillant cursus universitaire du Pr Salah Moulaye Ahmed qui dit-il, a enseigné la physique pendant 25 ans et occupé plusieurs fonctions entre autres : directeur de l‘Enseignement supérieur et de la formation des cadres, président du Prix Chinguitt. Pr Salah est actuellement président de l’Autorité Nationale de Radioprotection, de Sureté et de Sécurité.
Pr Haouba a aussi évoqué les nombreux ouvrages que Pr Salah a écrits comme l’apport scientifique arabe à travers les grandes figures de l’époque classique ; de Thales à Einstein, l’histoire de la science à travers les grands hommes pour ne citer que ceux-là.

Lui succédant, Pr Salah a d’abord remercié le nombreux public qui a fait le déplacement pour assister à cette cérémonie. Il a ensuite signalé que maints penseurs et épistémologistes contemporains ont pu considérer que l’élaboration et le développement, au fil des siècles, des idées et théories majeures qui ont fondé la pensée scientifique actuelle, passent par l’un des accomplissements les plus achevés de l’esprit humain. Pr Salah a ensuite passé en revue les idées développées dans l’ouvrage.

Il ressort dit –il de ce rapide survol que les idées retenues comptent sans conteste, parmi celles qui ont marqué la science, changé le monde, bouleversé notre perception globale et scellé notre destin. Pr Salah a dit que certes, la science est complexe et d’acquisition difficile mais incontournable comme facteur de progrès. D’où la nécessité de se l’approprier et de la maîtriser à travers la qualité de l’enseignement, insistant sur la valorisation des ressources humaines. Il a donné l’exemple de certains pays asiatiques comme la Corée du Sud, la Malaisie qui ont connu un grand essor grâce à l‘importance qu’elles ont accordée au secteur éducatif.

La cérémonie s’est déroulée en présence d’un parterre de personnes venues d’horizons divers : étudiants, professeurs chercheurs, scientifiques, hommes d’affaires.