Le ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et des technologies de l’information et de la communication, Dr. Sidi Ould Salem, s’est entretenu, mercredi à Nouakchott, avec le directeur du marketing et des opérations commerciales au sein de la société en charge de l’exploitation du câble marin Ella Link, M.Venst Dianty.

La rencontre s’inscrit dans le cadre des efforts entrepris actuellement pour établir des contacts avec les réseaux de communications internationales par le bais du câble marin (ACE).

Notons que le lien international avec le câble marin (ACE), en cours depuis 2012, a permis de renforcer le champ d’internet dans le pays. Cependant la liaison avec un autre câble marin reste extrêmement importante par garantir une liaison permanente en cas de panne technique dans le câble existent, selon les autorités compétentes.

Ces dernières estiment qu’un second câble renforcera le champ de l’internet dont le besoin se fait sentir avec le développement du débit.

EllaLink est un projet de câble sous-marin reliant le Brésil et le Portugal avec des atterrissages en route à Cabo Verde, aux îles Canaries et à Madère avec d’autres pays africains par quatre pairs de fibres d’une capacité globale de 72tbits par seconde. Il sera mis en service fin 2020.

La rencontre s’est déroulée en présence du directeur général des technologies de l’information et de la communication, M. Mohamed Lemine Salihi.